Formation commune des candidats

Ce dimanche 14 novembre de 17h à 18h30

Les enjeux du respect du début et de la fin de vie

Présentation d’une réflexion bioéthique sur le sujet du concours.

Par M. Tugdual Derville

Lieu : Collège Stanislas – inscription et informations ici

Les autres rencontres de formation auront lieu les dimanches 28 novembre, 12 décembre et 9 janvier.

Les approches suivantes seront honorées : biblique, magistérielle (théologie du corps de Jean-Paul II), bioéthique (début et fin de vie), sacramentelle (baptême, confirmation, eucharistie) et enfin théologique (la vie éternelle : jugement, paradis et enfer).

À propos de

Qu’est-ce que le Concours Général de Théologie ?

Le Concours Général de Théologie a été lancé dans le cadre du Jubilé de l’an 2000 par deux prêtres parisiens, le Père Guillaume de Menthière, alors aumônier des lycées Henri-IV et Saint-Louis, et le Père Guillaume Séguin, alors aumônier du Lycée Louis-Le-Grand.
Depuis 2008, le Concours est rattaché au Collège des Bernardins. La responsabilité en est confiée au Père Emmanuel Petit, président de la Faculté Notre-Dame. Une association, « Le Jardin d’Aquinatation », dont l’objet est la promotion de la théologie catholique, est en charge de l’organisation du Concours.
Le Concours se déroule chaque année. Il s’adresse aux élèves de classes préparatoires de toutes disciplines des établissements publics et catholiques de toute la France. Ceux-ci peuvent s’inscrire avec leurs aumôneries, leurs professeurs ou en candidats libres.
L’objet du Concours est d’inviter des étudiants à découvrir l’Évangile de Dieu et en approfondir la connaissance par la lecture, l’étude, la réflexion et d’en rendre compte dans un exposé, à l’écrit pour tous, et à l’oral pour ceux qui sont sélectionnés après l’écrit. C’est un défi intellectuel, culturel, spirituel qui est proposé aux élèves des classes préparatoires et une occasion de découvrir la théologie comme une discipline à part entière. Ce peut être aussi un chemin de progrès vers ou dans la foi.

Comment se déroule le Concours ?

Les étudiants inscrits présentent une épreuve écrite de 4 heures comportant pour une moitié des réponses à des questions et pour l’autre moitié une rédaction sur un sujet à choisir parmi trois. Les centres d’écrit sont à Paris, au Collège des Bernardins, et en province. Les copies sont l’objet d’une double correction par des professeurs. Les auteurs des 8 meilleures copies sont convoqués à Paris au Collège des Bernardins. Ils présentent devant le Jury du Concours un exposé sur un sujet tiré au sort, puis répondent aux questions du Jury. Les lauréats sont les trois meilleurs désignés par le Jury à l’issu de l’oral. L’oral est ouvert au public.

Critères d’évaluation du jury (écrit  & oral) :

  • la compréhension du sujet,
  • la qualité de l’argumentation et la clarté de l’exposé,
  • le recours équilibré et précis à l’Écriture et à la Tradition,
  • l’engagement personnel et le souci de rejoindre de manière juste et constructive le monde contemporain.