Témoignages

Témoignage de Marthe, 1er prix du Concours 2015

Ce que j’ai vécu en quelques mots ?

Beaucoup de joie. D’abord dans l’expérience du concours, qui m’a donné l’occasion de farfouiller dans ma Bible, d’aller chercher les mots grecs originaux, de travailler des textes passionnants (notamment « Nos amis les saints» Bernanos, Tunis, 1947). Tout particulièrement, je garde un excellent souvenir de l’oral. C’est un peu étonnant, d’ordinaire, je suis bien plus à l’aise à l’écrit. Mais –seule candidate de Daniélou- je n’avais rien à perdre ! Et surtout, j’ai été touchée par le sujet : « Soyez les saints du nouveau millénaire ». C’est une phrase que Jean-Paul II a adressé aux jeunes du monde entier, et je me suis sentie – et me sens – vraiment concernée par cette injonction. C’est donc avec beaucoup d’enthousiasme et de confiance que j’ai pu m’exprimer aux Bernardins, avec l’appui bienveillant de l’audience et du jury, qui ne sont pas si terrifiants !

Et bien-sûr la grande joie de vivre ce pèlerinage en Terre Sainte. J’ai choisi de partir avec le Chemin Neuf pour quinze jours en grande partie consacrés à la marche.  J’ai pu découvrir et vivre avec d’autres jeunes animés par la même soif de chercher, de comprendre. Avec eux, j’ai découvert les lieux et j’ai pu marcher, physiquement bien-sûr, mais aussi –l’un aidant l’autre- intérieurement. C’était très fort. Beaucoup de choses m’ont touchée, comme l’eau qui jaillit (parfois) inopinément dans le désert : en la voyant j’ai compris pourquoi on pouvait la qualifier de « vive » ou « jaillissante ». Par les images de ces lieux, les Psaumes, et plus globalement la Bible résonnent maintenant autrement, plus profondément en moi, et ça m’est précieux. Pendant ces quinze jours, je me suis aussi sentie interpellée par le conflit israélo-palestinien : j’ai eu la chance d’entendre de nombreux témoins, d’avis divergents, qui me donnent vraiment le désir de réfléchir à leur situation et de creuser la question.

Bref, j’ai reçu beaucoup et je pense qu’il me faut encore du recul pour le mesurer. Merci ! J’espère que beaucoup d’autres auront ma chance. Et, vraiment, n’hésitez pas à vous lancer ! Yalla !

Marthe

Témoignage d’Etienne, 1er prix du Concours 2014

Témoignage de Marie, 1er prix du Concours 2013